BIPBIP AUX AMERIQUES

Un vieux couple de retraités / une envie de découverte / un Defender 130 à l'aménagement spartiate / 2 ans ou plus de voyage au long cours aux Amériques - du Sud au Nord

XXV - 5 - COLOMBIE - ANTIOQUIA 12 au 17 septembre 2017

Publié le 24/09/2017, par rampon,

Mardi 12  septembre – Medellin - Santa Elena

Km arrivée

départ

Météo

arrivée

Point bivouac

246 795 km

10 H 15

28° soleil/ 19°

18 H

06°13.7435N/ 75°29.3798 W /2615 m

Nous avons rejoint la grande route lisse et ses norias de camions bien difficiles à doubler sur ces routes sinueuses.

Recherche d’un hôtel à l’approche de Médellin.Prix prohibitif et pas de parking sécurisé.
Nous optons pour un camping recommandé sur les hauteurs de Medellin. Maps.me c’est bien, mais les itinéraires sont pour le moins hasardeux. Ainsi nous connaissons maintenant les ruelles en pente des collines de Medellin. On ne recommande cet itinéraire à personne. Nos tombons finalement sur la bonne route.

Merveille que ce camping, accueil charmant, et vue panoramique superbe.

Mercredi 13 septembre – Medellin - Santa Elena

Nous profitons du panorama, de la tranquillité, du cadre, de la wi-fi, de l’agrément et de l’accueil du camping, de la promenade dans le bois.

Jeudi 14 septembre - Medellin

« Expédition » à Medellin, pas moins de deux heures pour le 18 km. D’abord attendre le bus 1/2heure. Prendre les deux tronçons du « cable », puis le métro.

La récompense c’est le cable (téléphérique) qui descend en direct les 400 mètres jusqu’à Medellin. On domine la canopée, on parcourt du regard les quartiers hauts – rues étroites, ruelles, escaliers, vie cachée des toits – on se précipite sur la ville.

Ville bruyante, populeuse, décidément nous ne sommes plus habitués. Nous parcourons le centre, épuisés par tant de bruit et d’activité désordonnée. Les petits commerces sont partout envahissants.

La place de los cisneros étonnante forêt de troncs symboliques de palmiers où se mêlent les bambous, est bien accueillante, dans le bruissement des feuillages dans le vent léger.

L’art dans la rue ; la foule se presse sur la place Botero au milieu des statues monumentales, qui assument pourtant leur présence massive.

La maison de la culture, avec son dôme tel une église, offre un large point de vue sur la ville.

On ne peut pas rater le palais national et ses étages aux voutes romanes, maintenant devenu  un centre commercial aux allures élégantes.

Jorge, un passant très émouvant et très ému, nous montre sa video personnelle du passage du pape dans sa rue ; et il nous renseigne sur l’arrêt du bus que nous cherchons.

C’est assez pour nous. Une heure de bus et nous retrouvons le havre de paix du Bosque.

      

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vendredi 15 septembre – Santa Elena

Problème de gaz. . Tuyau percé, à l’allumage, la flamme se répand dans l’évier, sans dommage. C’est vite éteint.

Nota : le tuyau armé est une fausse bonne idée…. Un fil d’acier a percé le tuyau. Démontage du réchaud et raccord réalisé avec le tuyau restant. C’est bon jusqu’à ce qu’on trouve mieux.

Du coup, on ne partira que demain matin.

Samedi 16  septembre – Santa Fé de Antioquia - Cativo

Km arrivée

départ

Météo

Arrivée

Point bivouac

246 902 km

10 H 30

18° soleil/ 25°

18 H 30

06°38.7916N/ 75°53.0111 W /1817 m

Orage cette nuit, encore. Courage descendons sur Medellin, ses pentes, sa circulation. Un indispensable approvisionnement au supermarché, et c’est parti, direction la capitale originelle d’Antioquia : Santa Fé.

Beaux paysages, vallées profondes, pentes sylvestres. Superbe.

La température devient de  plus en plus torride, Santa Fé est à 550 m d’altitude, ceci explique cela.

Santé Fé, ses rues pavées, ses églises blanches , ses jolies maisons coloniales aux porches de belle facture, aux fenêtres ouvragées, sa place en travaux (tradition locale ??? c’est dans toutes les villes).

Problème récurrent du bivouac. Ioverlander ne peut rien pour nous. Nous repérons une maison entourée d’une grande esplanade. Il fait presque nuit, nous demandons l’hospitalité qui nous est accordée avec le sourire. Grande conversation avec toute la famille de Diego. Banos (toilettes – douche) à diSposition.

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 17  septembre – Medellin Barbosa – San Jose de Nus

Km arrivée

départ

Météo

Arrivée

Point bivouac

247107 km

10 H

22° soleil/ 28°

17 H 30

06°29.8362N/ 74°49.6652W /806  m

Après la plongée dans le passé à Santé Fé nous repartons vers l’est. Il n,ous faut à nouveau passer par Medellin, ce qui nous vaut de nouveaux angles d’approche de cete ville tentaculaire.

Tout un quartier précaire a pris feu, les habitants se sont installés en face sous un pont. Mais la foi en l’avenir demeure.

Les Andes s’adoucissent, le café se raréfie, nous sommes dans une région d’élevage aux riches pâturages.

Pas de camping pas d’aire de stationnement, ce soir ce sera station-service, hélas !

 

 

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

La carte des lieux visités


Mes albums photos

Liens à voir

Archives

Mes amis

Derniers articles

Recevoir les actus du blog