BIPBIP AUX AMERIQUES

Un vieux couple de retraités / une envie de découverte / un Defender 130 à l'aménagement spartiate / 2 ans ou plus de voyage au long cours aux Amériques - du Sud au Nord

XXIV - 4 - EQUATEUR - LOS RIOS - GUAYAS - 6 juillet /11 juillet 2017

Publié le 8/07/2017, par rampon,

EQUATEUR – DOS RIOS - GUYAS

 

Jeudi 6 juillet – Valencia – Quevedo – Babahoyo - Milagro – Virgen de Fatima

arrivée

départ

 

Météo

arrivée

Point bivouac

241/

 

 

Brumeux 27°/soleil 30°

17 h

S 02°13.9740/W79°38.4072–  26 m

 

Nous quittons nos nouveaux amis pour de nouveaux horizons. Dommage de ne pouvoir nous charger d’une petite récolte de fèves de cacao de la finca familiale.

Yacienna n’est pas à Babahoyo.

Des bananiers toujours, bientôt remplacés par les rizières ; Nous sommes à – 6m nous annonce le GPS. Un avion nous survole, pas un amateur de sensation, un pilote qui répand dieu sait quoi sur les plantations.

Reste  à trouver un lieu de bivouac. Repérage d’un camping à Milagro, erreur ce n’est qu’un lieu de loisir de week-end. Ce sera parking sans charme de station service.

Vendredi 7 juillet – Guyaquil

arrivée

départ

Météo

arrivée

Point bivouac

241738

10 H 30

SoleiLl28° / 31°

17 H

S 02°08.7704/W79°52.9566–  10 m

La circulation s’intensifie aux abords de Guayaquil Tour de repérage. Une image très représentative de l’Equateur, un immeuble moderne flambant neuf et une petite colline où s’accrochent de petites maisons colorées. Deux mondes, la grande ville au rythme et aux prix quasi européens, la campagne à son rythme ancrée dans ses habitudes locales  de travail et  de consommation.

Recherche d’agences de voyage pour organiser la visite des Galapagos, et même un nouvel essai pour assurer le véhicule (en vain).

Pas très professionnelles les agences. L’avenir de l’une d’elle est assurée… nous assistons à la bénédiction des locaux et intervenants par le curé !

Informations succinctes, disponibilité des plus élémentaire.

L’Office de Tourisme dispose d’un bureau vide à la mairie, est incapable de donner la moindre information, mais nous livre un plan de la ville. Point final.

Nuit sur un parking près de l’aéroport.

 

 

Samedi 8 juillet - Guayaquil

arrivée

départ

Météo

arrivée

Point bivouac

 

10 H 30

Soleill28° / 31°

18 H

S 02°08.7704/W79°52.9566–  10 m

 

Nous nous décidons à organiser notre voyage aux Galapagos. Plus rapide, plus efficace, et beaucoup moins cher

Les lieux de camping indiqués sur maps.me s’avèrent complètement erronés. Nous retournons vers notre parking complètement désert la nuit, mais proche d’un immeuble gardé. Nous faisons ami-ami avec les gardiens.

 


Dimanche 9 juillet - Guayaquil

arrivée

départ

Météo

arrivée

Point bivouac

 

10 H 30

Soleill28° / 31°

18 H

S 02°08.7704/W79°52.9566–  10 m

 

Il paraît que le parque Samanes est accueillant pour les campeurs. Erreur, il est en cours d’aménagement mais surtout envahi d’ordures..

Belle balade sur la promenade du malecon au bord du Guayas. Promenade très populaire, la foule y est dense. Une belle réussite d’aménagement sur le thème de la mer. Des animations pour tous, grande roue, jeux d’enfants, jardin paisible, snacks et restaurants, bancs…. Et tout au bout le centre culturel libérateur Simon Bolivar.

Présentation d’art contemporain « compréhensible », quelques grands noms équatoriens que nous avons appréciés ; et surtout un remarquable musée d’art préhispanique, essentiellement des céramiques d’un art raffiné, qui évoquent à la fois les traditions et probablement des symboles très éloignés de nous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lundi 10 juillet – Guayaquil - Playas

 

Un peu d’air marin nous fera du bien. A l’instar des habitants de Guayaguil qui s’y précipitent chaque week-end, nous prenons la voie rapide pour Playas, plage à la mode.

Pas encore Saint-Trop loin s’en faut.

Petit port de pêche actif, les bateaux attendent tranquillement sur la plage. Rien que de simple pour la mise à l’eau. Deux troncs et on fait rouler, moteur embarqué, c’est un jeu de passer la barre pour des marins expérimentés. Les gracieuses frégates jouent dans le vent sur fond de mer embrumée (c’est de saison).

Les embarcations traditionnelles, 4 troncs sommairement armés, ne font plus que de la figuration touristique.

Des paillottes un peu délabrées attendent le client, qui avec quelques transats, d’autres proposant les spécialités de bord de mer.

Nuit bien ventilée sur la plage

 

Mardi 11 juillet – Playas – Guayaquil

Problème de démarrage, c’est bien la batterie/moteur qui a atteint sa limite d’âge. Pas ce modèle à Playas. Retour sur Guayaquil. L’inventivité Land Rover a placé les batteries sous le siège conducteur qu’il faut bien entendu complètement démonter ! Au prix d’une chemise trempée de sueur, Robert assure l’opération sous l’œil impassible du mécano. Ca démarre au quart de tour.

Préparation du bagage pour le voyage aux Galapagos. Nous laisserons Bipbip au parking de l’aéroport.

 

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

La carte des lieux visités


Mes albums photos

Liens à voir

Archives

Mes amis

Derniers articles

Recevoir les actus du blog