BIPBIP AUX AMERIQUES

Un vieux couple de retraités / une envie de découverte / un Defender 130 à l'aménagement spartiate / 2 ans ou plus de voyage au long cours aux Amériques - du Sud au Nord

XXII - PEROU - 13 mars au 4 avril - Trujillo

Publié le 21/03/2017, par rampon,

Lundi 13 / mardi 21 mars – Trujillo

Eduardo nous accueille chaleureusement. Nous retrouvons le père Bernardo, et Arturo (pour sa deuxième opération de cataracte). 

Problème pour poursuivre le voyage, les routes du nord sont coupées par les pluies diluviennes del Nino. Faut-il vraiment renoncer pour l’instant ? Il est vrai que les reportages de TV sont saisissants. Les journaux sérieux confirment.

Attendre et voir !

La situation empire de jour en jour ; c’est catastrophe nationale sans précédent. 850 km de la panaméricaine coupés peut-être emportés. Images choc, informations en continu, mais rien sur les mesures prises, le nombre de morts, le nombre de sans abri, pas de cellule de crise…. Et aucune intervention des politiques. Le Président est en vacances et ne se manifeste pas.

Mercredi la plaza de Armas de Trujillo (1 million d’habitants) – et tout le quartier adjacent a été envahi par les eaux d’un rio qui a traversé et dévasté le cimetière en un flot tumultueux.

Des quartiers pauvres sont complètement inondés, mettant en péril les maisons. Les images sont saisissantes

Imaginez la place Bellecour sous les eaux.

Les habitants protègent leur maison au mieux en alignant des sacs de sable – qu’ils sont obligés d’acheter et d’acheminer -  aucune aide de la municipalité.

On enregistre le silence ambiant, peu de véhicules circulent, la panaméricaine étant inaccessible. Des questions se posent désormais sur l’approvisionnement en fruits et légumes. Toutes les cultures côtières étant détruites ou sous les eaux ; les prix montent.

Impossible de penser à reprendre la route.

Encore quelques jours de pluie prévus mais les routes seront-elles pour autant praticables ?

Deuxième vague d’inondation boueuse à Trujillo….

Chiclayo complètement sous les eaux…..

Des km de route emportés……

Les informations arrivent de plus en plus alarmantes. Plus d’approvisionnement en eau d’une partie de Lima

Les pluies devraient cesser dans 3 jours. Le bilan sera terrible. Jusqu’alors on craint encore des huaicos (débordements torrentiels de rios à sec).

Un peu de pluie cette nuit, on pourrait se croire à l’abri, alors que le danger vient des pentes des Andes.

Enfin arrivent des informations des aides mises en place.

Nos amis le père Bernardo  et Eduardo se dépensent sans compter pour apporter de l’aide.

Nous avons accompagné Maria José pour apporter eau et quelques petits pains, vêtements, dans un quartier touché. Dérisoire certes, quand on se trouve face à des gens sous des abris de fortune, ayant tout perdu.

Quelques photos pour présenter la situation, mais nous ne pouvons nous résoudre à photographier les victimes que nous avons rencontrées et vues ailleurs.

Déjà une semaine et les nouvelles sont meilleures, les pluies devraient se tarir. A voir.

 

Le 22, c’est vu, l’orage gronde, un nouveau huaico est annoncé sur Trujillo (le numéro 6), la nuit dernière 8 heures de pluie sur Piura et Tumbes au Nord ,qui rejoignent les conséquences des eaux descendant des Andes. Comment continuer la route ?

Décision prise, nous rentrons pour deux mois.


Nous nous résignons à attendre jusqu’au 4 avril pour le vol Trujillo / Lima. L’autre option en bus : heure et même jour d’arrivée pas assurée !

Ensuite ce sera Lima /Dallas / Madrid / Lyon… un peu long, mais différence de prix appréciable.

Etonnante atmosphère sur l’Amérique du Sud : El Nino en Colombie … 200 morts, coup d’Etat au Venezuela, poussée révolutionnaire au Paraguay, et aujourd’hui 2 avril encore un pont emporté au Pérou.

 

E

 

 

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

La carte des lieux visités


Mes albums photos

Liens à voir

Archives

Mes amis

Derniers articles

Recevoir les actus du blog