BIPBIP AUX AMERIQUES

Un vieux couple de retraités / une envie de découverte / un Defender 130 à l'aménagement spartiate / 2 ans ou plus de voyage au long cours aux Amériques - du Sud au Nord

X - BRESIL - BRASILIA - 2 /4 décembre 2016

Publié le 12/03/2017, par rampon,

Vendredi 2 décembre –Brasilia

Km  arrivée

départ

météo

arrivée

Point bivouac

224650

9 H

25° / AM 30°

18 h

Camping Brasilia

15°76872S/47°91102W / alt 1100 m

Brasilia n’est pas encore en vue que l’on aperçoit déjà les immeubles des villes satellites.  Et  voici s à Brasilia sans signalétique nous l’indiquant ; les autoroutes se multiplient, les voies de circulation s’élargissent, nous y sommes. On dit la ville conçue pour en imposer, pas pour y vivre. En effet, le gigantisme frappe fort, avenues, immeubles, espaces verts, tout est démesuré. Pas un resto, pas un bar, pas une boutique….tout étant repoussé hors du centre administratif et gouvernemental fédéral.

Mais… la circulation est fluide, et le stationnement sans problème.

Nous avons tenté le tout pour le tout : NON nous n’obtiendrons  pas de prorogation de visa  (un prêté pour un rendu, en cause les accords de Schengein)

Nous parcourons, en voiture, tout le centre pour ressentir l’atmosphère de la capitale. On peut même se garer juste à côté de la cathédrale. Imaginez.

Une réussite architecturale ; couronne d’épines ou flammes qui s’élèvent vers les cieux ? chacun choisira. Dès l’entrée c’est quiétude, lumière,  espace sans limite, les yeux portent vers le haut, où l’on attrape le regard d’un ange bien classique ; une coquille, une protection, une ouverture.

Nuit au camping, géré dans la plus complète décontraction.

pour l'exemple

rue typique

 

livraison rapide   

 Noël approche

 

Samedi 3 décembre – Brasilia

Km  arrivée

départ

météo

arrivée

Point bivouac

224736

9 h

27°

18 h

Camping Brasilia

On pourrait vous faire un reportage documenté des principaux sites et bâtiments de Brasilia, pour cela vous disposez d’internet. Quelques photos reflèteront nos impressions sans autre commentaire que ceux de piétons perdus dans le surdimensionné et admiratifs de l’esthétique..

Nous avons aussi aimé le musée consacré à l’artisanat indien, délicat dans l’usage quotidien.

Nous avons voulu voir aussi où habitent tous ces fonctionnaires. Passé le pont JK sur le lac artificiel de quelque 40 hares, un grand secteur résidentiel dans la verdure. Quand on s’éloigne, aux immeubles plus modestes succèdent des bourgades caractéristiquement pauvres avec leurs débordements de lixos «ordures » et cycle inverse quand on se rapproche de Brasilia.

       

Lumière inquiétante sur ville hors mesure

 

 pour sourire

harmonie

écologie sur lac artificiel

 

 

hommage aux mains qui ont bâti Brasilia 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

La carte des lieux visités


Mes albums photos

Liens à voir

Archives

Mes amis

Derniers articles

Recevoir les actus du blog